Cabinet d'hypnothérapie Asnières

Hypnose, PNL

Shiatsu, Chi Nei Tsang

Soins énergétiques

FAQ Hypnose



 

 

Questions fréquentes sur l’Hypnose

 

 

 

  • Tout le monde peut-il être hypnotisé ?

 

Oui !

L’hypnose est un état naturel que chacun a pu déjà connaître sans l’identifier consciemment. En effet qui n’a pas déjà vécu un état de réverie, où un moment où l’on est complètement captivé par quelque chose (conférence, film, livre, œuvre d’art) au point où le temps passe plus vite. Ces états sont des états modifiés de conscience qui sont un prémice à l’ entrée en état d’hypnose.

L’hypnothérapeute pourra induire volontairement une état hypnotique mais la profondeur de ce dernier sera conditionnée par la plus ou moins grande réceptivité de la personne venu consulter.

Nous pouvons donc dire que tout le monde est hypnotisable mais à des degrés différents..

 

 

  • Pourquoi consulter un hypnothérapeute ?

 

L’ hypnose peut apporter une aide précieuse dans beaucoup de situations. Les principales indications concernent la gestion de la douleur, l’anxiété, les addictions, les phobies, l’insomnie, la gestion des émotions, le manque de confiance en soi, les problèmes sexuels, les TOC, les comportements alimentaires et perte de poids etc …… L’hypnose est de plus en plus utilisée dans les hôpitaux et par le corps médical, démontrant bien son utilité et son efficacité !

 

 

  • Est-ce qu’il y a des contre-indications à l’hypnose ?

 

Oui et Non. Il n’existe pas de contre-indications comme il y aurait des contre-indications à un médicament et tout le monde peut bénéficier de l’hypnose. Par contre pour des personnes au profil psychotique ou en phase de délire, il conviendra de faire attention ou de demander conseil au médecin psychiatre attitré…

 

 

  • L’hypnose est-elle une forme de sommeil ?

 

Non !

On a pensé cela pendant longtemps étant donné que visuellement, une personne en état d’ hypnose a les yeux fermés et paraît complètement détendu.

Hors des études en neurosciences et en EEG (électroencéphalogramme) ont démontré que l’hypnose est plus un état de veille paradoxal, qu’une forme de sommeil, ou le conscient est toujours là (vous entendez le praticien parler et vous êtes même en mesure de lui répondre) mais où l’inconscient passe au premier plan et vous permet d’avoir accès à toutes vos ressources et capacités à changer.

L’impression de l’état d’ hypnose est ainsi d’être entre veille et sommeil, de flotter, d’être dans du coton (selon le retour des personnes hypnotisées.

Rappelons au passage que la facilité que vous aurez à changer n’zt pas lié à la profondeur de l’état d’ hypnose. Un état léger peut vous faire changer en profondeur !!

 

 

  • Peut-on me faire faire des choses contre ma volonté ?

 

Non !

Premièrement l’éthique des hypnothérapeutes est d’avant tout d’aider les personnes en demande d’aide et donc très loin d’une quelconque prise de contrôle sur la personne hypnotisée.

 

D’autre part, durant une séance d’hypnose le conscient est encore présent (on parle d’état de conscience modifiée et non pas d’inconscience !) et à tout moment vous pourrez revenir à un état de conscience parfaitement normal.

De plus, l’un des buts de l’inconscient étant de veiller et protéger, toute demande dépassant le cadre convenu par vous-même ou le praticien vous réveillerait instantanément.

On voit en ce moment à la télévision des émissions où l’hypnotiseur font faire des choses incongrues au public. Mais en amont il repère de façon habile, les personnes facilement hypnotisables et surtout celle qui ont envie de vivre une expérience hors de l’ordinaire… 

 

 

  • Est-il possible de rester « bloqué » dans un état d’hypnose après la séance ?

 

Non !

Les expériences réalisées sur cette question ont montré que, même  sans aucune stimulation, une personne hypnotisée revient spontanément à un état ordinaire de conscience après 10 à 15 minutes..

 

 

  • Peut-on être manipulé sous hypnose ?

 

Non !

Il est impossible de vous faire faire des choses que vous ne voudriez pas faire consciemment. De plus du point de vue de l’éthique, c’est inacceptable.

D’autre part avant toute mise en état hypnotique, le praticien aura un entretien avec vous afin de savoir vraiment votre objectif afin de vous emmener vraiment là où vous le souhaitez et non pas là où le praticien peut l’imaginer. Il n’y a donc aucune interprétation ou projection de la part du thérapeute.

Il est néanmoins vrai que toute personne et état situation de fragilité peut être plus impressionnable qu’à l’ordinaire et peut se laisser convaincre par des personnes représentant une autorité quelle qu’elle soit (parents, professeurs, administration, personnel médical…) mais l’éthique de l’hypnothérapeute est à l’opposé de ce genre de pratique. Bien au contraire la bienveillance et la mise en confiance se révèlent prépondérantes pour une bonne relation thérapeutique.

 

 

  • Perd-on le contrôle sous hypnose ?

 

Non !

Toute personne sous hypnose peut maintenir le niveau de contrôle autant qu’elle le souhaite durant la séance. A tout moment vous ne serez soumis à la volonté du praticien. Si cela se passait, vous ne pourriez pas rentrer en état d’hypnose, tout simplement..

D’autre part comme tout, on peut voir les choses d’un autre angle…

Le fait de vouloir arrêter de fumer sans y arriver (c’est un exemple mais cela est valable pour tout comportement gênant), n’est-il pas un manque de contrôle sur soi ? Dans ce cas l’hypnose sera là pour vous faire reprndre le contrôle sur vous-même, sur vos émotions, comportements, etc…

 

 

  • L’hypnose a-t-elle été prouvée scientifiquement ?

 

Oui !

L’hypnose est aujourd’hui reconnu par la médecine, la psychologie, elle est enseignée en faculté de médecine et de plus en plus utilisée dans les hôpitaux, dans le cadre d’anesthésies (opérations ou en remplacement de la péridurale), gestion de la douleur, dans certains services de grands brûlés pour favoriser la cicatrisation, etc…

D’autre part,  de nombreuses études ont été effectuées grâce à des encéphalogrammes ou des IRM et démontrent que lors d’un état d’hypnose, les ondes cérébrales changent (ondes alpha ou delta, alors que l’état de veille correspond aux ondes béta). De plus, l’état d’hypnose entraîne l’activation de zones du cerveau différentes de l’état de veille.

 

Si vous vous posez encore des questions, n'hésitez pas à me contacter directement au 06 87 10 50 86, je vous répondrai avec plaisir afin de lever toutes vos interrogations.

 

 

 



Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Le Guide des Médecines Douces

Connexion