Hypnose à Saint-Ouen (93400)

Hypnothérapeute à Saint-Ouen

J'utilise les techniques d'hypnose depuis 7 ans. A proximité de Paris 17, Paris 7, Paris 9, le cabinet est situé au 4 rue Pelouze à Paris 8. J'accueille en cabinet tous types de patients : enfants mais aussi adolescents ou adultes.

Un hypnothérapeute donne à votre corps et à votre esprit les clés de leur propre rétablissement. Vous devenez plus fort et plus autonome dans la gestion de votre santé. J'inscris toujours une démarche individualisée et globale grâce à la maîtrise de techniques variées.

Le cabinet d'hypnose est facilement accessible depuis Paris 17, Paris 7, Paris 9, Paris 16 ou Paris 2. N'hésitez pas à prendre rendez-vous !

Contacter Sylvain Kolakowski, hypnose

Sylvain Kolakowski, Hypnose à Saint-Ouen

Sylvain Kolakowski, hypnothérapeute à Saint-Ouen

Sylvain Kolakowski vous reçoit à Saint-Ouen pour toutes consultation de : shiatsu.

Le cabinet de votre hypnothérapeute est facilement accessible depuis Paris 2, Paris 8, Paris 18, Paris 7, Clichy, Paris 1 pour toute séance d'hypnose.

Située dans la région Île-de-France et dans le département Seine-Saint-Denis, Saint-Ouen (93400) est une ville de 47189 habitants (données de 2010). La ville la plus peuplée du département est Saint-Denis.

HYPNOTHÉRAPEUTE À SAINT-OUEN

Pensez à prendre rendez-vous avec le cabinet avant de vous déplacer.

  • Tarif adapté aux demandeurs d'emploi

DERNIER TÉMOIGNAGE

Par Violette

Je suis venue voir le docteur Kolakowski il y a plusieurs mois pour arrêter de fumer. Si les deux séances que j'ai faites ont bien fonctionné, je réalise aujourd'hui avec surprise qu'elles ont en plus agi de façon très positive sur d'autres problématiques dont je n'ai pourtant pas parlé durant les séances. Vous m'aviez prévenue de cette possibilité mais quand-même, c'est étonnant, la profondeur de votre travail... Merci.

SYLVAIN KOLAKOWSKI À SAINT-OUEN

Cabinet d'hypnose et de shiatsu Paris 8

4 rue Pelouze
75008 Paris

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Le Guide des Médecines Douces

Connexion