Sylvain KOLAKOWSKI
Hypnose, Shiatsu à Paris 8

Ayez confiance en vous grâce à l'hypnose

Hypnose Ericksonienne

Le manque de confiance en soi est souvent un facteur limitant pour vivre en harmonie avec soi même. Quelqu’un en perte de confiance va aborder la vie beaucoup moins sereinement qu’une autre personne ayant vraiment confiance en elle. Ainsi, certaines expériences à vivre pourront être source de stress, voire même d’angoisse à tel point que parfois, la personne manquant de confiance ne va même pas essayer d’entreprendre ce qu’elle désire, par crainte de l’échec. L’estime de soi est de ce fait de moins en moins grande et les croyances de ne pas être à la hauteur s’entretiennent toutes seules, voire se renforcent.

 

Certes nous avons tous un caractère différent à la naissance mais le manque de confiance est loin d’être inné et se construit années après années. En effet selon les personnes, le degré de suggestibilité, c’est à dire, l’aptitude à accorder du crédit à ce que l’on nous dit est différent.

Imaginez un enfant qui est en pleine construction psychique et qui entend de temps en temps ou de manière répétée qu’il est nul, qu’il ne va pas réussir (même des fois sur le ton de la blague…), que les autres sont mieux que lui.. Et bien à force de l’entendre, il va réellement le croire car il n’a pas assez vécu pour se persuader l’inverse, il fait confiance à ce que l’on lui dit de lui.

Comme il est en manque de confiance, il va vivre certaines choses de manière angoissée, stressée et de ce fait, va-t-il peut-être beaucoup moins réussir qu’un autre enfant qui a confiance. L’événement qui ne s’est pas très bien passé va confirmer ce que lui ont dit d’autres personnes.

Cette construction progressive du manque de confiance peut également se faire par rapport à un physique disgracieux, une différence par rapport aux autres, une difficulté scolaire (mais qui pourra aussi s’étendre à d’autres domaines). Si l’enfant n’est pas rassuré pour contrebalancer les choses négatives qu’il vit, ou qu’il entend, le manque de confiance va réellement s’installer et la croyance qu’il v développé est que cela fait parti de lui, il se dira « je suis timide » ou « je sui réservé », « je manque de confiance en moi ». Il s’identifie vraiement à cela.

 

De plus, les pensées négatives engendrées par ce manque de confiance vont l’auto-entretenir. Chez mes personnes en manque de confiance,  il y a pratiquement toujours un ressassement mental des choses négatives passées qui vont faire imaginer un avenir identique voire même pire… « vu que je n’ai pas réussi, je ne vais pas réussir »…

 

Nous pouvons voir dans cette explication, que le manque de confiance vient principalement de l’extérieur. Progressivement, les choses que l’on nous a dites, les évènements que l’on a vécus négativement nous ont conditionnés, et l’on pourrait dire hypnotisés…mais négativement.

 

C’est pour cela que l’hypnose a de très bon résultats par rapport au manque de confiance et au regain d’estime de soi. Elle agit comme un reconditionnement, une nouvelle programmation.

L’état d’hypnose permettra de laisser des choses derrière vous, dans votre passé, permettra de digérer des choses qui n’avaient pas été digérée et de prendre du recul par rapport à certains évènements. Il sera aussi conseillé entre 2 séances de faire certains exercices pour se reconnecter au regain de confiance que vous aurez vécu lors de la séance, en effet, il s’agit presque d’une rééducation du mental, donc des pensées et des croyances.

 

Il n’est jamais possible de dire combien de séances il est nécessaire de faire pour travailler sur la confiance en soi, chacun étant en effet différent. Néanmoins une moyenne de 3 séances a été observée au fur et à mesure de ma pratique.

D’autre part, il n’y a jamais de protocole tout fait pour vaincre le manque de confiance, l’idée étant que l’hypnothérapeute s’adaptera à chacun, aux histoires de vie différentes et à ce qui a occasionnée précisément le manque de confiance.

 

N’hésitez pas à me conta


Articles similaires

Derniers articles

Hypnose Ericksonienne

Milton ERICKSON n’a pas inventé l’hypnose puisqu’il existait avant lui une forme d’hypnose perçue comme assez dirigiste et autoritaire (et utilisée encore dans l’hypnose de spectacle), que l’on pourrait caricaturer avec le fameux « dormez je le veux », mais il a révolutionné cette discipline.

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Le Guide des Médecines Douces

Connexion

204e6294f2a19584